La culture de la vanille dans la SAVA Madagascar

La culture de la Vanille dans la SAVA Madagascar

La culture de la vanille dans la SAVA Madagascar  est la principale activité de la grande majorité des habitants. La région de la Sava se situe au nord-est de Madagascar. Elle regroupe Sambava, Antalaha, Voahémar et Andapa. Les plants de vanille sont des lianes grimpantes et se multiplient par bouturage. Ces lianes peuvent grimper jusqu’à une hauteur de 50 mètres. C’est pour cela que leurs racines aériennes doivent être ramenées à hauteur d’homme pour faciliter la pollinisation qui se fait manuellement et la récolte.

On observe 3 méthodes de culture de la vanille :

  1. La plantation en sous-bois reste la façon de faire la plus courante et la plus rentable dans la région.
  2. La culture en intercalaire est une technique qui nécessite de cultiver les boutures de vanille entre les pieds de caféiers qui leurs serviront de tuteurs. Une adage locale loue cette richesse (vanille) qui grimpe sur de l’argent (caféier).  « Lavany magnaniky am kafe, vola magnaniky, vola nagnaniagna, Ambilah hisôma !!! »
  3. Celle sous ombrière qui est une technique plus moderne, sûrement plus efficace mais, plus onéreuse.

La vanille de la région de SAVA à Madagascar est toujours produite de façon ancestrale c’est-à-dire en sous-bois. Oui, la production de vanille prend du temps : Il lui faut neufs longs mois de préparation entre la pollinisation qui se fait manuellement et l’obtention des gousses de vanille au parfum intense et profondément onctueux que nous aimons avoir au dessert.

Bien que toujours classé premier producteur mondial de vanille avec 70% de la production mondiale, force est de constater que Madagascar perd petit à petit du terrain en termes de production annuelle. Des pays tels que l’Indonésie et plus récemment l’Inde gagnent à conquérir le marché.

Source de documentation